Arab jazz

Editorial reviews

Arab jazz
Télérama : Arab Jazz (June 06, 2012)

Gorgé de sensualité, d'odeurs et de musique, pétri d'onirisme, de légendes et de fantasmes, empreint d'humour, Arab Jazz parvient à esquisser un véritable univers, carrefour cosmopolite et polyphonique de la société.

Après un début où il accumule les références, Karim Miské trouve son rythme et nous offre un polar de très bonne tenue qui mérite amplement le coup d’œil et en appellera, on l’espère, d’autres encore.

Après un début où il accumule les références, Karim Miské trouve son rythme et nous offre un polar de très bonne tenue qui mérite amplement le coup d’œil et en appellera, on l’espère, d’autres encore.

Un auteur est né. Et c'est une bonne nouvelle. Dès qu'il se mettra à courir, il ne sera pas facile à rattraper.

K-libre : Arab jazz (March 19, 2012)

On conserve par devers soi l'envie de retrouver les survivants dans une nouvelle enquête.