La Fugitive

Editorial reviews

La Fugitive

Une chose est certaine, l'auteure, sait nous mettre dans l'ambiance. Ce début de tome est clairement accrocheur. L'univers est vraiment bien décrit et nous plonge dans un mélange parfait entre magie, enjeux et pouvoirs.

Hélène P. Mérelle a le sens du détail et la finesse avec laquelle elle rend compte du parcours de chaque personnage force le respect. Si L’automne des magiciens ne réinvente pas le genre, on sent un véritable amour de l’auteure pour cet univers particulier déchiré par l’esclavagisme.