L'art d'être fragile

Editorial reviews

L'art d'être fragile

Il est vrai que le livre, dont on ne saurait dire à quel genre il appartient - roman, poème, essai philosophique ? - est tout à fait étrange, car, aussi enthousiaste soit-il dans le désir de transférer au lecteur l’enseignement vital que l’auteur a reçu en cadeau de Leopardi, il ne contient absolument rien qui ressemble soit à une «leçon», sûre de sa vérité, soit à une «invitation» quelque peu mystique, romantique, sinon mièvre : il fuit délibérément toute simplification, [...].